Pour me présenter en quelques mots

Comment se définir simplement et honnêtement ? À travers ce mini article, je souhaiterai vous en dire plus sur qui je suis, d’où je viens, ce qui me caractérise et notamment les raisons qui m’ont poussées vers l’Ostéopathie.

Au-delà de mon diplôme d’Ostéopathie, des formations post-graduées que j’ai pu faire, je suis l’inné transmis par mes parents et mes ancêtres, je suis l’acquis des expériences que la vie a mis sur mon chemin. Dit plus simplement, je suis un homme, riche de son expérience personnelle.

Mon chemin vers l’Ostéopathie

J’ai grandi au milieu des chevaux et des écuries. Mes parents et ma grande sœur y passaient une grande majorité de leur temps. J’ai baigné dans ce milieu depuis que je suis bébé, partageant cette passion commune avec ma famille. Alors oui, au départ, cette passion n’est pas la mienne, elle m’est influencée par ma famille, mais ce milieu je l’ai accepté, j’y ai grandi, je m’y suis épanoui et aujourd’hui il fait partie intégrante de qui je suis. Ma femme, mes amis, mes plus beaux souvenirs sont issus de ce milieu, et c’est ici que j’ai découvert l’Ostéopathie.

C’est en terminale que mon chemin vers l’Ostéopathie commence à se dessiner. N’ayant pas les moyens financiers pour choisir une carrière en tant que cavalier professionnel, le dilemme de mon orientation se pose. Et puis un jour, un ostéopathe équin intervient dans mon écurie. Je ne dirai pas que c’est le coup de foudre, mais le métier m’intrigue et m’intéresse. Si je ne peux pas être cavalier professionnel, professeur d’équitation ou professeur de sport (mes parents me le déconseillent), alors je serai ostéopathe équin, ce qui me permettra de rester dans le milieu.

Voilà ce qui m’a motivé la toute première fois. Mais avant d’être ostéopathe équin, je dois d’abord devenir ostéopathe humain (car le métier est encore peu reconnu et mes parents souhaitent assurer mes arrières). Et ce qui, au départ, ne devait être qu’une passerelle, devient alors une évidence, un choix de vie.

Une philosophie

Comprendre le corps humain, l’utiliser autrement, le soigner différemment, en prendre soin. C’est un vaste monde qui s’ouvre à moi et l’Ostéopathie ne représente qu’une toute petite branche sur ce grand arbre multidirectionnel. Je découvre la santé autrement, je prends conscience que notre système de santé occidental (avec tout le respect que j’ai pour lui) n’est pas le seul et unique moyen de prendre soin de soi. Je découvre la kinésiologie, la médecine chinoise, l’acupuncture, le yoga, l’ayurvéda, l’hypnose, la naturopathie, le magnétisme etc… J’ai ouvert une porte passionnante que je ne pourrai plus jamais refermer.

Aujourd’hui encore je ne cesse de me former, d’apprendre des choses et j’ai le sentiment que c’est finalement mon expérience personnelle qui enrichit ma pratique professionnelle. C’est à travers tous les sports que j’ai pu pratiquer et que je pratique encore, toutes mes blessures et les solutions que j’ai testées pour guérir, revenir toujours plus en forme, mes expériences de la vie, que je construis ma pratique professionnelle.

Passionné de sports

Passionné de sports, de tous les sports, aussi différents soient-ils, j’ai eu l’occasion d’en pratiquer un très grand nombre, notamment l’équitation pendant près de 25 ans avec un titre de champion de France en CCE. Cependant, je suis un grand mordu de sport et j’ai trouvé l’épanouissement dans pleins d’autres sports également. J’ai toujours beaucoup couru, surtout en pleine nature, et en 2013 je me suis lancé le défi de participer à la Canadian Death Race (ultra trail de 125 km en moins de 24h). J’ai pratiqué les arts martiaux, le rugby, le volley, le handball, et je pratique toujours le baseball, le ski, le snow, le surf, le wake. J’aime, lorsque le lieux et l’occasion s’y prête, partir en randonnée, faire de l’escalade, du tennis, du golf, du basket, du kite surf etc…

Bref, vous l’aurez compris si vous me proposez de découvrir une nouvelle discipline, je fonce. De plus, le YOGA m’accompagne quotidiennement en autodidacte ou en studio depuis une dizaine d’années, grâce à ma femme, et c’est sans doute une de mes plus belles rencontres. Effectivement, l’ostéopathie et le yoga partagent beaucoup de points communs et ont une grande complémentarité, cela a grandement participé à enrichir ma pratique.

Un choix de vie

Pour moi, c’est important d’aimer et de s’épanouir dans son métier, mais je ne suis pas un bosseur acharné. Je suis plutôt du genre perfectionniste, qui aime le travail de qualité au détriment de la quantité. J’aime profiter du temps que je m’octroie pour faire du sport, voyager, sortir en pleine nature, passer du temps avec ma femme, mes amis, mes animaux (chien et chat), créer et bricoler etc… C’est ainsi que je conçois ma vie pour l’instant, travailler avec passion et sans acharnement, profiter du temps pour faire ce que l’on aime, essayer de nouvelles expériences, sortir parfois de sa zone de confort, tout faire pour être heureux et transmettre cette énergie aux personnes qui m’entourent.

Voici une petite présentation pour vous faire découvrir mon approche non seulement de l’Ostéopathie mais également en tant qu’être humain tout simplement 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.